Que dois-je faire si...

Bookmark and Share

Agenda en bref

06/05/2018 > 11/11/2018

Disparus? Les mammifères au temps de Cro-Magnon

Musée du Malgré-Tout

01/07/2018 > 31/08/2018

Pagaille à Trignolles

Espace Arthur Masson

02/07/2018 > 02/09/2018

Animations au Musée du Malgré-Tout

Musée du Malgré-Tout

20/07/2018 > 21/07/2018

Fête de Juillet à Mazée

Mazée

Nuisances provoquées par les répulsifs à ultrasons pour animaux

Répulsifs à ultrasons pour animaux : qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit de haut-parleurs qui produisent différentes fréquences sonores en fonction de l'espèce animale que l'on veut faire fuir. Ce type d'appareil utilise non seulement de « vraies » ondes à ultrasons qui devraient en principe être inaudibles pour l'homme, mais aussi des ondes sonores de haute fréquence mais audibles (d'une fréquence inférieure à 20kHz). Selon le type d'appareil utilisé et l'espèce animale visée, il est possible ou non de régler soi-même la fréquence.

Plaintes : Le service Politique du SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement reçoit régulièrement des plaintes en rapport avec des nuisances provoquées par ce type d'appareil. Afin d'en savoir plus sur cette problématique, le service a commandé deux études : d'une part, on a mesuré la pression acoustique de différents types de répulsifs à ultrasons pour animaux, et d'autre part, des personnes volontaires ont été exposées à différentes fréquences d'un même type d'appareil.

Conclusions : certains répulsifs à ultrasons pour animaux peuvent dépasser, à quelques mètres de distance, la limite de pression acoustique scientifiquement recommandée.

Le risque d'audition est faible mais des nuisances sont possibles selon l'âge et la sensibilité spécifique de l'ouïe.

Si les fréquences ultrasons pures ne sont pas audibles, le signal d'un répulsif à ultrasons pour animaux peut l'être en revanche pour certaines personnes.

Recommandations :

Une solution peut être une bonne installation de l'appareil

  • Si la fréquence du répulsif à ultrasons pour animaux peut être réglée, une fréquence plus élevée pourra peut-être aider. Cela peut néanmoins influencer l'effet dissuasif du signal pour certaines espèces d'animaux

  • Tenez compte du fait que les enfants et adolescents ont une ouïe plus sensible que les adultes : plus on vieillit, moins nos oreilles sont sensibles aux sons de haute fréquence. Plusieurs individus du même âge peuvent également présenter des sensibilités différentes

  • L'installation de l'appareil joue aussi un rôle important : l'appareil ne peut pas être orienté vers le jardin du voisin, la voie publique ou un endroit où une personne risque de se trouver à proximité de l'appareil.

En fonction de l'espèce animale à l'origine des nuisances, des solutions alternatives (pièges mécaniques ....) peuvent être aussi envisagées.

Plus de renseignements ? Service public fédéral

Isabel Van Coppenolle 02/524 95 55  - isabel.vancoppenolle@health.belgium.be