Attention

En raison de la situation sanitaire, à partir du 24 novembre 2021, les services de l'Administration communale seront accessibles uniquement sur rendez-vous. Nous vous remercions pour votre compréhension. Plus d'informations : lien vers l'actualité Covid-19.

Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Enseignement / Ecole communale / Documents utiles / Projet pédagogique

Projet pédagogique

Notre école se veut être un milieu de vie orienté vers l’éducation des jeunes qui lui sont confiés. Son projet pédagogique vise à mettre en œuvre des principes de la démocratie par l’acquisition de savoirs et de compétences.

Vivre la démocratie au quotidien :

  • définir des règles de base qui permettent la réflexion et la négociation,
  • assurer les conditions d’un fonctionnement démocratique au sein de l’école,
  • dans la vie quotidienne, responsabiliser les élèves et en faire des acteurs de leurs propres progrès.

L’école numérique :

Notre école devient une « école numérique » et ce, en équipant toutes ses implantions et en permettant aux enseignants de se former dans ce cadre.

Les outils numériques sont des facilitateurs, des supports pour les apprentissages et permettent l’interaction au sein de l’implantation et/ou de l’ensemble de l’école

L’équipe éducative :

L’équipe éducative se concerte de manière régulière, met en œuvre son plan de pilotage, planifie la formation obligatoire sur 3 ans et participe à des formations volontaires.

Ouvrir l’école aux parents et à d’autres partenaires :

  • créer un dialogue avec les parents et répondre à leurs interrogations, attentes…
  • associer les partenaires au processus éducatif,
  • faire appel aux ressources éducatives de l’environnement.

Créer un contexte d’apprentissage favorable :

  • respecter les rythmes biologiques et psychologiques,
  • faire confiance et le dire (intégration, valorisation, encourager l’autonomie et les comportements positifs…),
  • créer un maximum d’occasions d’apprentissages (motivation et mobilisation des élèves…),
  • assurer la continuité pédagogique.

Conduire chacun des élèves aux savoirs et aux compétences attendus :

  • impliquer, mobiliser les élèves dans la gestion de leurs apprentissages,
  • enseigner ce qui est prévu par les socles de compétences, les programmes d’étude,
  • procéder régulièrement à des évaluations formatives,
  • adapter les méthodes aux besoins des élèves.

Lutte contre le harcèlement et la violence à l’école :

La mise en place de la : « Prévention de la violence dans les cours de récréation» a pour objectif de diminuer la violence scolaire d’une part, en régulant celles-ci, et d’autre part, de donner à l’équipe éducative des outils pour intervenir au mieux.

Ce projet se base sur trois axes :

La régulation de la cour de récréation

L’espace de récréation est divisé en zones distinctes auxquelles correspondent des règles spécifiques qui permettent à chacun de se livrer au type de jeu qu'il a choisi.

En cas de conflit, les enfants seront séparés et assis sur un banc de réflexion pendant un temps déterminé puis ils pourront retourner jouer.

Les espaces de parole régulés

Il s'agit de permettre à chaque enfant de disposer d'un moment de parole en classe, géré par l’enseignante, au cours duquel il apprend à parler de ce qu'il vit et ressent. En aidant les élèves à identifier leurs émotions, à parler d'eux-mêmes, l'intention de la médiation est de gérer pacifiquement les conflits.

Dans cet espace, 5 règles sont à respecter :

  1. Toute émotion peut se dire et ne peut être contredite.
  2. C’est l’adulte qui donne la parole garantissant à l’enfant qu’il pourra parler jusqu’au bout sans être interrompu.
  3. On ne nomme pas, on ne désigne pas, on n’accuse pas ....
  4. L’enseignant fait appel aux ressources du groupe pour trouver une solution.
  5. L’enseignant assure la permanence et la récurrence.

Le conseil de discipline

Le conseil de discipline est sollicité pour les cinq motifs suivants :

  • Un élève a quitté le territoire de l’école alors qu’il était censé s’y trouver.
  • Un élève a porté atteinte aux biens et/ou à l’intégrité physique d’un autre.
  • Un élève a proféré des injures à caractère raciste.
  • Un élève a manqué de respect à un membre de l’équipe éducative.
  • Un élève a menacé ou détruit un élément de la structure institutionnelle ou matérielle de l’école.

Il est composé de la direction et d’un ou deux représentants de l’équipe éducative.

L’enfant convoqué choisit un adulte de l’équipe éducative pour le représenter auprès des autres membres.

Il exprime à l’adulte les raisons de son comportement.

Par rapport à cela, les membres du Conseil décident d’une sanction probatoire, c'est-à-dire que l’enfant ne devra pas la faire s’il ne recommence pas ce comportement pendant un temps défini par le Conseil.

Par son mode de fonctionnement et les modalités d’expression qu’il légitime, il constitue un véritable exercice de citoyenneté dans la mesure où il reproduit les formes de communication démocratique telles qu’elles sont prévues dans le monde juridique pour favoriser l’application des droits et des devoirs de chacun en tenant compte du besoin de l’ensemble de la collectivité.

Actions sur le document